Из Кинофильмовминусовка

Taxi 1 (Le dernier coup)

исполнитель: Из Кинофильмов

слушать
Подождите
00:00 / 04:31
скачать
Подождите, идет обработка ...

Ah il est dur de rester sur les rails
Ecoute ça fait un bail qu'on blouse dans la bouse
Le douze dans la main gauche, la droite sert une sacoche
Plus dedans quelques crosses
Maintenant des bosses, je m'en fout
Ce qui m'intéresse gosse : c'est mon coup
Le regard figé sur la banque
Si je… Putain faut pas que je me manque
Planqué parmi la foule, pas confiant
J'avance, les hams je les sens
J'en vois un, plus deux, trois
Ceux-là seront mes proies
Tout ça épié j'ai fait le détour
Jusqu'ici tout est bon le sac est lourd
Calme je le dépose puis je cours vers le premier
Ma lame va s'en occuper
Pas de brouit, je saute un mur
Sur ce con à l'air occupé j'ai coupé sa ligne de vie
Ce que je vis après m'a surpris, faut que je continue
Le stress s'accentue
Une messe demain sera rendue
Pendu sur une branche
Un bronzé sort d'un fourgon, soudain tout s'enclenche
On sait que j'suis là, faut que j'improvise
Ici là, non ça doit être
Ils doivent être plus que six
Revenu le bronzé je l'ai reconnu

Refrain :
Le dernier coup, le dernier prix
La dernière chance de ma vie
Le premier fou, le premier regard, je lui ôte la vie
Personne ne doit se mettre en travers, personne
Le revers de ma personne grogne

Sauté de l'arbre, mon visage du marbre
J'dois me concentrer, efficace
Des sacs de poubelles feront l'affaire pour ces épaves
Sous terre, avec ou sans c'est pas grave
La lame dans la main droite cachée sous le blouson
Je pointe jusqu'au fourgon
Le premier un chauffeur ensuite la porte s'ouvre
Dégaine silencieux, vite le chargeur
Faut que j'active
Les corps dans les sacs, les radios en vrac
J'laisse tout, la portière se claque
Dehors, mon bonheur n'est pas loin
Dehors je finirai à Rio le jardin plein de saints
Dehors la foule s'éparpille
Dans ce bâtiment il n'y a plus de sentiments
Vivement ce soir rien que d'y penser
Allez j'dois pas craquer
Le grand porche s'présente, bien propre, distingué
Je m'alimente voilà l'escalier
J'monte, premier, je m'attendais pas
L'accueil est parfait
Dégun, organisation, faut pas que j'attire l'attention
Sinon il y aura des sanctions
Je me dirige vers le dépôt
Je tombe sur un pivert, pauvre flico
J'fais diversion, j'fais semblant d'appeler Hé
Il se retourne la giclée de sang me salit
Je m'arrête pas, le temps est compté
A n'importe quel moment on peut me guinter
Enfin : la porte qui m'intéresse, enfin devant moi se dresse
Je tape on ouvre, le couteau planté dans la gorge
Je vois rouge, bouge vers le deuxième gazier
La clef est trouvée, direction le coffre
Merde le code, c'est bon je l'ai, je l'ouvre
Devant moi les plaques
Je prends tout sans poser de question
Même les billets, file, sort du bureau
Allez grouille, ça y est, le plus dur est fait
A présent je sens les kilos

Refrain

Après ma ronde je rentre au bureau
Là, personne, pas normal ça va pas
Rien n'est comme convenable, comme d'hab'
J'ai le pressentiment que je suis dedans
Dans le coup, je le ressens
Le flou, tout est dessus-dessous
Malgré les faits, qu'est-ce qu'il a fait ?
Quelle pourriture, plein de traces de sang sur le mur
A coup sûr, j'en suis sûr, y'a pas de figure
Rien sur les écrans
Putain les diamants, j'ai pas le temps
Je sonne l'alarme, je cours vite au dépôt
C'est la que le magot en haut promet
J'arrive d'entrée devant l'entrée
Les types ont consigne d'entrer
S'est fait avoir dans ce couloir comme une poire
A terre son corps froid
Rien qu'à voir sa gorge en piteux état
Il n'a pas eu le temps de souffler, de bouger
Il est trop tard penser à lui ici maintenant
Personne ne bouge, personne ne touche rien
Chaque détail peut faire plonger cet homme de l'ombre
Ce félin, ce malin, soudain j'ouvre le tiroir
Plus de clef, code fait, dans ma tête faut plus compter
Tu veux m'esquiver
Je sais qui c'est l'expert, ce mercenaire
Mon ex-partenaire c'est sûr

- Allô, qui c'est ?
- Ouais c'est moi.
- Qui toi ? Qu'est-ce que tu veux ?
- Arrête de faire semblant. Dans le commissariat, je sais. C'est ton style. C'est ta manière de faire. C'est toi.
- Ah ouais. Ben écoute ça !

Le dernier coup, le dernier prix
La dernière chance de ma vie
Le premier fou, le premier regard, je lui ôte la vie
Personne ne doit se mettre en travers, personne
Dérouté, écouté, pour mon bien je prône
Le mal, visé le dernier coup sans sous
J'vais pas me privé
J'ai concocté ce plan de chacal en privé
Qu'est ce que t'as à dire ? C'est fini
Tout le monde est mort, si tu veux on s'unit
Faut qu'on s'en tire coéquipier
Aller tu sais où me trouver